Soft skills – Prime à l’Humain

les soft-skills, valeur ajoutée

Si les hard skills désignent les compétences techniques, les soft skills font référence aux compétences « humaines ». il s’agit en fait de l’intelligence émotionnelle. Empathie, optimisme, bonne humeur ou encore sens de l’humour sont autant de qualités qui viennent s’ajouter à vos compétences techniques dans votre environnement de travail.

Les comportements et l’attitude générale sont déterminants dans l’exercice de votre fonction, quel que soit votre niveau hiérarchique. Votre capacité à vous adapter fait de vous un élément précieux aux yeux des managers. En effet l’adaptabilité vous permet de travailler dans diverses situations et de ne jamais être pris au dépourvu. Ainsi vous êtes en mesure de fournir un travail de qualité même dans des conditions difficiles.

Savoir analyser une situation est l’un des soft skills les plus importants ou du moins le plus apprécié et recherché par les employeurs. Il est fortement lié à d’autres soft skills comme l’empathie, la capacité d’écoute et l’optimisme. Ceux-ci sont indispensable pour apporter le meilleur résultat à une situation délicate et contenter tous les partis.

Un individu doté d’une grande intelligence émotionnelle a conscience de son environnement et s’adapte en permanence au sein de celui-ci. Autrement dit, il sait quand il doit prendre la place de leader ou au contraire quand il est préférable de rester en retrait.

Pourquoi est-ce important ?

Les recruteurs s’intéressent principalement aux hard skills. Rien de plus logique puisqu’ils témoignent de votre capacité à effectuer des tâches spécifiques au sein d’un environnement professionnel. Cela étant, vos soft skills sont de réels atouts et peuvent jouer un rôle déterminant lors d’un entretien.

Ils permettent en premier lieu de vous différencier des autres candidats. Ensuite ils montrent que vous avez plus que des compétences techniques à offrir. Ils déterminent votre capacité à vous intégrer dans une équipe et à la faire évoluer.

Pour cerner vos soft skills vous pouvez effectuer un test de personnalité. Test qui est d’ailleurs utilisé par de plus en plus de cabinets de recrutement. Une autre solution consiste à demander à vos proches la façon dont ils perçoivent votre attitude et vos comportements afin d’en dégager des soft skills. Enfin n’hésitez pas à vous appuyer sur vos expériences passées et les situations que vous avez rencontrées. La façon dont vous avez géré celles-ci vous donnera des indices sur les soft skills que vous avez développés.

Pour vous aider, Forbes.fr vous propose un top 15 des soft skills à maîtriser en entreprise.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *